post

PROPOSITIONS DE STAGES 2021

Nous ouvrons pour l’année Universitaire 2020-2021 plusieurs projets destinés aux étudiants de Licence, Master 1 et Master 2.

Les différents projets sont présentés ici:

  1. Master 2: Suivi de la mégafaune grâce à la science participative (lien: 2021-Master 2-Sciences participatives)
  2. Master 2: Suivi de la population de dauphins tachetés pantropicaux au sein du sanctuaire Agoa (lien: 2021-Master 2-Suivi tachetés)
  3. Master 1: Inventaire des populations de raies (lien: 2021-Master-Suivi populations raies)
  4. Licence/Master 1: Suivi des pontes des populations de tortues marines en Martinique:
    1. site des Salines (lien: 2021-Master:Licence-Suivi ponte Salines)
    2. site du Diamant (lien: 2021-Master:Licence-Suivi ponte Diamant)
    3. site de Schoelcher (lien: 2021-Master:Licence-Suivi ponte Schoelcher)
    4. site du Prêcheur (lien: 2021-Master:Licence-Suivi ponte Precheur)

Merci de suivre les recommandations pour les candidatures.
Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 04 octobre.
Les candidats retenus seront ensuite conviés à un entretien.

post

La faune marine profite-t-elle du confinement ?

Jeudi 23 avril 2020, depuis plusieurs jours les appels se multiplient pour signaler la présence de tortues marines sur les plages de Martinique, la présence de cétacés, notamment les baleines à bosse, le long de la côte Caraïbe. Ces observations interpellent les médias qui nous ont sollicités aujourd’hui.

L’occasion pour Nathalie et Benjamin de participer au journal de 13h00 de Martinique la 1ière. Reportage et interview ici:

 

Recherche: Suivi des dauphins tachetés pantropicaux en Martinique

aqa_6181Afin de mieux appréhender les enjeux autour de la population de dauphins tachetés pantropicaux (Stenella attenuata) résidents en Martinique, la DEAL a mandaté Aquasearch pour 2 missions de suivis des animaux.

Le premier volet de la mission s’est déroulé du 20 au 22 Novembre dernier, où 4 scientifiques de l’équipe ont donc embarqué à bord d’un voilier pour suivre et étudier en continu durant 72h un groupe de dauphins tachetés.

Les objectifs de ce projet sont: 1) étudier les déplacements quotidiens des animaux, 2) suivre les différents comportements, 3) contribuer aux catalogues de photo-identification, et 4) évaluer le nombre de bateaux qui les observent.

Plusieurs protocoles de recherche sont mis en place allant de l’éthologie, au suivi acoustique.

aqa_5831  aqa_5149

aqa_5167Cette mission était aussi l’occasion pour l’équipe d’Aquasearch de tester le tout nouvel hydrophone, spécialement développé parl’équipe du CNRS-SABIOD, offrant une bande passante de 2,5 MHz. Les premiers enregistrements sont stupéfiants de part la qualité du signal.

 

 

aqa_4973Au final, l’équipe est rentrée avec de nombreuses heures d’enregistrements, plusieurs milliers de photos et données de suivis.

Il nous reste maintenant à compiler les données et analyser les premiers résultats.

La seconde mission est prévue durant le premier trimestre 2017.

Nous tenons à remercier les opérateurs commerciaux rencontrés durant cette mission, qui nous ont systématiquement avertis de leurs observations et nous ont aidés dans nos recherches.

 

Cette mission est entièrement financée par la DEAL-Martinique.

aqa_5664

 

 

Émission de radio

Après la formation sur le Whale-watching organisée par Souffleurs d’Écume du 17 au 19 octobre dernier pour les opérateurs professionnels du sanctuaire Agoa, nous nous sommes retrouvés autour de la table avec les micros de Pierre Lafarge qui anime: Le grand débat.

Yvon Combes, Président du conseil de gestion du sanctuaire Agoa; Pascal Mayol, directeur de Souffleurs d’Écume; Lisa Duverger, représentante des opérateurs de Martinique; et Benjamin de Montgolfier, directeur d’Aquasearch, ont échangé durant plus de 30 minutes sur le thème du whale-watching dans la Caraïbe.

L’émission est à écouter ici: PODCAST

 

post

Projet acoustique en Polynésie

Depuis deux ans maintenant, Aquasearch est présent en Polynésie française. Virginie Scanga, directrice d’Aquasearch Polynésie, a établi des relations avec différents partenaires locaux. Parmi eux, le Progem, bureau d’étude dirigé par Agnès Benet.

Le Progem et Aquasearch s’associent avec l’association Mata Tohora pour lancer la première étude d’impact en acoustique réalisée en Polynésie française, sur le dauphin à long bec (Stenella longirostris).

L’objectif final de ce programme de recherche est de limiter voire de supprimer, si possible, les pressions anthropiques autour des cétacés.
Pour cela, nous mettons en place des études scientifiques venant enrichir le programme de communication et d’observation « C’est Assez ! », réalisé par Mata Tohora depuis 5 ans.  Ces recherches font intervenir de nouvelles méthodes d’études telle que la bioacoustique et la création d’un éthogramme (catégorisation systématisée des comportements).

Pour plus d’informations et de renseignements, rendez-vous sur la page de l’association Mata Tohora ici.